6,5 millions de porcs sevrés avec succès avec Vitazero d’Agrimprove

Avec 100 tonnes de zinc économisées et 6,5 millions de porcs sevrés avec succès grâce à Vitazero, dans le cadre de l’approche « Aim-4-Zero » d’ Agrimprove, les usines d’aliments pour animaux pionnières et les intégrateurs sont parés pour l’interdiction du ZnO en 2022.

La récente (ré)émergence de maladies virales mondiales telles que la peste porcine africaine (PPA) en Asie et en Europe, qui a eu un impact considérable sur la production porcine, et l’épidémie de Covid-19 chez l’homme, qui a entraîné le confinement de pays entiers, ont renforcé le rôle clé des mesures de protection. Dans de tels contextes, la prévention reste la première barrière, permanente, pour la protection à long terme des animaux et des humains, associée à d’autres solutions telles que les vaccins lorsque c’est possible.

Dans la production porcine également, la prise de conscience par l’Union européenne (UE) de la valeur critique de l’arsenal thérapeutique existant se traduit par deux mesures successives pour éviter l’émergence de la résistance aux antibiotiques. L’interdiction des antibiotiques promoteurs de croissance (APC), en raison de leur contribution directe à la résistance aux antibiotiques, est entrée en vigueur en 2006. À partir de 2022, les usages thérapeutiques de l’oxyde de zinc (ZnO) seront également interdits, en raison de sa contribution indirecte, mais avérée à la résistance aux antibiotiques (Figure 1).

Figure 1 : Prévalence des gènes de résistance à la tétracycline au fil du temps (jours) dans le tractus digestif de porcelets nourris à des doses faibles, moyennes ou élevées d’oxyde de zinc (ZnO) lors du sevrage. L’exposition à des doses thérapeutiques de ZnO (~2 500 ppm) a augmenté de manière significative (p<0,05) le nombre de copies des gènes de résistance dans le microbiote intestinal à partir de 13 jours. Des résultats similaires ont été obtenus pour la résistance au sulfamide. (Extrait de Vahjen et al., 2015)

Les enseignements tirés sont les suivants : 1) il vaut mieux se concentrer sur la prévention des maladies plutôt que sur leur guérison et 2) les solutions alternatives doivent être préférées aux médicaments chaque fois que possible.

L’approche « Aim-4-Zéro » lancée par Agrimprove lors d’Eurotier en 2018 englobe l’affinement des pratiques de gestion, de santé et de nutrition, associé au croisement des expertises et à l’utilisation des solutions innovantes Vitazero. L’action antibactérienne bien connue des acides gras à chaîne moyenne, l’action antioxydante prouvée des polyphénols végétaux et l’action de liaison des agents pathogènes de la fibre santé innovante combinées dans Vitazero réduisent ensemble le besoin en ZnO au moment du sevrage, en particulier dans les pays de l’UE, mais dans une plus large mesure réduisent la dépendance des producteurs de porcs envers les molécules chimiques au moment du sevrage dans le monde entier.

Après 18 mois d’utilisation dans des pays comme l’Allemagne, le Danemark, l’Espagne, l’Irlande, les Pays-Bas et la Belgique, le retour d’expérience est très positif. Agrimprove estime que 6,5 millions de porcs ont été sevrés avec succès grâce au concept Vitazero (voir figure 2). L’économie correspondante de 100 tonnes de Zn contribue à la construction d’une chaîne alimentaire responsable pour les générations futures, une valeur fondamentale du groupe Royal Agrifirm.

Figure 2 : Nombre cumulé de porcelets (millions de têtes) sevrés avec succès avec Vitazero depuis septembre 2018.

On pourrait objecter que ce nombre reste faible par rapport au recensement de 150 millions de porcs dans l’UE fin 2019. Mais dans une situation où l’arrêt de l’utilisation du ZnO médicamenteux n’est pas encore une contrainte totale, mais une question de décision proactive des fabriques d’aliments pour animaux ou des producteurs de porcs pionniers, Agrimprove pense qu’anticiper en trouvant les bonnes pratiques d’alimentation et les solutions naturelles adéquates telles que Vitazero est la clé pour aborder l’interdiction effective du ZnO de 2022 avec des performances supérieures déjà stabilisées des porcs lors du sevrage.

Votre expert Agrimprove

Vous avez une question ou souhaitez un conseil personnalisé ? Votre expert Agrimprove est prêt à vous aider. Contactez-le directement ou demandez à être contacté à votre convenance.

Jean philippe Llorca
Sales Manager

Stay up-to-date

Would you like to be kept informed of our latest developments? Register here and stay up to date.

I'm interested in(Required)

Agrimprove can store and use my personal information to respond to my request, as stipulated in the privacy policy.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.