Aromabiotic®, une source continue de découvertes et de bénéfices pour l’élevage grâce aux acides gras à chaîne moyenne

Les bénéfices des acides gras à chaîne moyenne pour la production animale sont continuellement enrichis par la science. Les recherches menées par les spécialistes d’Agrimprove ont récemment confirmé la capacité d’Aromabiotic® à augmenter la viabilité des globules blancs. Cela corrobore une fois de plus la raison de l’amélioration des performances des porcs, au-delà de la santé digestive.

Depuis quelques décennies, les acides gras à chaîne moyenne (AGCM) apportent de nombreux bénéfices aux organismes vivants et présentent un intérêt particulier pour la nutrition des humains, des animaux de compagnie et des animaux d’élevage. Présents dans la partie huileuse, entre autres, des fruits de la noix de coco, ces acides gras d’une longueur de 6 à 12 atomes de carbone (figure 1) peuvent se trouver sous différentes formes chimiques, par exemple liés au glycérol, estérifiés ou, idéalement, libres.

Figure 1 : Structure chimique des AGCM (Jackman et al., Journal of Animal Science and Biotechnology, 2020)

Ces molécules font l’objet de recherches depuis le début des années 60 et l’on pourrait s’interroger sur la raison d’un intérêt aussi constant et durable (figure 2). La réponse à cette question est pourtant très simple : l’action des AGCM chez les animaux, par exemple chez les porcs, est tellement diverse que de nouveaux modes d’action sont continuellement découverts. Par conséquent, une recherche permanente est nécessaire pour transformer ces actions biologiques et métaboliques en avantages techniques et économiques concrets pour les agriculteurs.

Figure 2 : Nombre de publications revues par des pairs mentionnant « Acide gras à chaîne moyenne » (source : Pubmed)

Chez Agrimprove, nous cultivons des idées en travaillant depuis plus de 20 ans sur les modes d’action de ces acides libres, en particulier sur Aromabiotic®, un mélange d’AGCM à large spectre ayant des applications chez les porcs, les volailles, les ruminants et récemment les crevettes. Les AGCM libres présents dans Aromabiotic® offrent plusieurs avantages par rapport aux acides gras estérifiés ou liés à des glycérides. Concrètement, l’action antibactérienne d’Aromabiotic® commence dès l’estomac pour empêcher l’entrée d’agents pathogènes par l’alimentation ou l’eau de boisson. L’environnement acide de l’estomac agit même comme un potentialisateur de l’activité antibactérienne. Chez les porcs au moment du sevrage, l’accent est généralement mis sur les bactéries à Gram négatif, très souvent associées à des troubles digestifs. Cette action contre les bactéries potentiellement nuisibles est reconnue scientifiquement depuis des décennies, et de façon empirique probablement depuis des siècles. De même, les bénéfices des AGCM libres sur l’amélioration de l’architecture intestinale (longueur des villosités, surface d’absorption …) comme résultat combiné de la diminution des bactéries potentiellement nuisibles et de l’utilisation locale des AGCM libres comme sources d’énergie pour les cellules intestinales sont largement acceptés.

À ce jour, si ces actions positives et locales sont avérées pour Aromabiotic®, la contribution des AGCM aux effets systémiques est observée dans les élevages, avec par exemple un moindre recours aux antibiotiques pour les maladies respiratoires, mais n’est pas complètement comprise. Ces actions sont le plus souvent indirectes et, par conséquent, peuvent difficilement être élucidées par des tests in vitro. À cet égard, l’impact systémique des AGCM sur le système immunitaire est démontré chez l’homme et chez les ruminants, mais n’est pas encore prouvé sur les animaux monogastriques.

Nous avons donc étudié l’impact d’Aromabiotic® sur la stimulation immunitaire de porcs sevrés précocement à un poids moyen de 4,7 kg. Les deux groupes comparés ont été nourris avec des régimes classiques, qui différaient seulement par l’incorporation d’Aromabiotic® à 2 kg/t dans le groupe essai. Après 4 semaines d’essai, des prélèvements sanguins ont réalisés (1 porc par case) et les cellules polymorphonucléaires (PMN) ont été isolées par cytométrie de flux. La viabilité de ces globules blancs a été évaluée à l’aide de techniques de laboratoire appropriées afin d’estimer les capacités immunitaires systémiques des animaux. Comme indiqué dans le Graphique 3, l’incorporation de Aromabiotic® dans l’aliment post-sevrage a augmenté de 60 % la viabilité des PMN. La différence est statistiquement significative (p<0,05).

Figure 3 : Viabilité des cellules polymorphonucléaires chez les porcelets nourris ou non avec Aromabiotic® à 2 kg/t d’aliment

Ces résultats, associés aux découvertes approfondies de ces dernières décennies, confirment que les AGCM doivent être considérés comme un ingrédient alimentaire fonctionnel de grand intérêt. La combinaison des bénéfices locaux et systémiques démontrés chez les porcs avec Aromabiotic® en font un partenaire de premier ordre pour augmenter la rentabilité et la pérennité des élevages porcins.

Votre expert Agrimprove

Vous avez une question ou souhaitez un conseil personnalisé ? Votre expert Agrimprove est prêt à vous aider. Contactez-le directement ou demandez à être contacté à votre convenance.

Anne-Laure Ledoux
Global Swine Category Manager

Stay up-to-date

Would you like to be kept informed of our latest developments? Register here and stay up to date.

I'm interested in(Required)

Agrimprove can store and use my personal information to respond to my request, as stipulated in the privacy policy.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.